JUSQU'À -50% DANS VOTRE PANIER
Le CBD, mauvais pour la santé ?

Le CBD, mauvais pour la santé ?

de lecture

Présenté comme une plante ayant de nombreuses vertus médicinale et thérapeutiques, le CBD peut néanmoins être nocifs pour l’organisme, tout dépend de la méthode de consommation et de la quantité consommée.

Afin de mieux comprendre comment et pourquoi utiliser le CBD, nous allons, dans cet article, vous apporter quelques éléments de réponses sur ce sujet d’actualité.

 

Qu'est ce que le CBD ?

Le CBD ou cannabidiol est un des composés de la plante de cannabis. Le CBD n'est pas psychoactif, ce qui signifie qu'il ne peut pas vous mettre dans un état second ou vous faire planer, comme l’autre cannabinoïde célèbre, le THC.

De nombreuses études ont montré que le CBD possède de nombreux avantages pour la santé et le bien-être, tels que la réduction de l'anxiété, du stress, de la douleur, de l'inflammation et de l'épilepsie, entre autres. Il peut également être utilisé pour améliorer la qualité du sommeil et réduire les nausées.

Ce que l’on appelle aujourd’hui du CBD, ce sont des variétés de cannabis avec des faibles taux de THC et des forts taux de CBD. On le trouve aujourd’hui dans des boutiques CBD sous plusieurs formes différentes :

  • Les fleurs CBD, qui sont la partie de la plante contenant le plus de principes actifs
  • Les huiles CBD, qui sont de l’huile d’olives ou de coco, infusé au CBD
  • Les e-liquides CBD, qui permettent de vapoter du CBD avec une cigarette électronique
  • Les extraits CBD, qui utilisent des techniques d’extraction de la plante de cannabis CBD similaire à celles pratiquées pour le THC. Cela peut être de la résine, du BHO, du rosin, ou même encore des cristaux purs.
  • Les consommables, qui vont être des produits consommables (gâteau, bonbon, thé, complément alimentaire, gélule) avec du CBD.

cbd et sante

Le CBD peut-il être mauvais pour vous ?

Il y aura toujours un risque avec n'importe quelle substance et le CBD ne fait pas exception. Même s'il a montré des résultats positifs pour beaucoup de maladies et d’affections, la manière dont il est consommé peut-être nocives pour l’organisme.

En effet, parmi les méthodes de consommation les plus communes, fumer du CBD peut être nocif, même si vous fumez uniquement des fleurs de CBD.

La combustion et la fumée restent des éléments nocifs pour tout le monde et lorsque vous fumez, vous consommez aussi du papier à rouler en combustion, qui reste nocif pour le système respiratoire.

Il existe des méthodes de consommation beaucoup moins novices, et même parfois plus efficaces que la combustion. Que ce soit avec un vaporisateur cannabis, qui va chauffer les fleurs sans les brûler, ou bien en thé, en tisane, dans votre nourriture en utilisant des huiles infusées ou la technique de la décarboxylation.

La plupart des personnes qui utilisent le CBD ne ressentent aucun effet indésirable, car les doses commercialisées ne sont pas suffisamment élevées pour provoquer des symptômes ou des effets secondaires.

Dans tous les cas, si vous souhaitez prendre du CBD, parlez-en avec votre médecin, si cela est pour des raisons médicales.

 

Le CBD est-il une drogue ?

Selon l'Organisation mondiale de la santé, le CBD n'est en aucun cas considéré comme une drogue, car il n'a aucun effet psychoactif et est bien toléré. Ainsi, les produits vendus sont parfaitement légaux et ne posent aucun problème tant qu'ils répondent aux exigences réglementaires.

 

Pourquoi le CBD peut être bénéfique pour votre santé ?

Le CBD, ou cannabidiol, est un cannabinoïde non-psychoactif présent dans les plantes de cannabis qui aurait des propriétés curatives.

Le CBD peut être utilisé pour traiter la douleur chronique et l'inflammation, l'anxiété, les convulsions, la dépression, les troubles du sommeil, le diabète, le cancer et plus encore.

Il a été démontré qu'il a de nombreux bienfaits pour la santé, qu'il est connu pour interagir avec le système endocannabinoïde du corps humain et qu’il aide à réguler divers processus physiologiques.

La polyvalence du CBD en fait une option de traitement efficace pour un large éventail de problèmes de l’organisme.

 

Est ce que ça marche vraiment pour tout le monde ?

Le CBD est devenu le mot à la mode le plus en vogue dans l'industrie de la santé et du bien-être.

Le CBD a récemment fait l'objet de nombreuses controverses. Alors que beaucoup de gens ne savent pas si cela en vaut la peine ou non, il y en a encore d'autres qui ne jurent que par son potentiel dans le traitement de diverses maladies.

En théorie, le CBD fonctionnerait bien pour tout le monde, car c'est un produit naturel avec un large éventail d'avantages. Cependant, il existe des cas particuliers où le CBD pourrait ne pas être la réponse dont les gens ont besoin.

Pour l'anecdote, de nombreuses personnes ont des expériences avec le CBD et se sentent mieux lorsqu'elles l'utilisent. Il existe également des rapports anecdotiques selon lesquels des personnes se sentent moins bien lorsqu'elles cessent d'utiliser des produits à base de CBD.

Quelle que soit votre opinion sur l'efficacité du CBD, il est indéniable que sa popularité dans l'industrie de la santé augmente rapidement, car c'est une option naturelle et sûre pour traiter la douleur et d'autres maux sans effets secondaires désagréables.

 

Le débat sur les méfaits de la CDB

Fin 2017, l'Organisation mondiale de la santé a donné son avis sur les risques potentiels du CBD pour la santé. Sa conclusion, publiée sur cette page, indiquait : "(...) Le Comité d'experts de l'OMS sur la pharmacodépendance a conclu que le cannabidiol (CBD) sous sa forme pure n'a aucun potentiel d'abus et n'est pas dangereux pour la santé." Le problème était donc clair.

L'OMS a ajouté qu'en l'absence de meilleures données et de recherches scientifiques suffisantes, le principe de précaution s'applique toujours au cannabidiol.

Toutefois, les conclusions de l'organisation ne sont pas partagées par toutes les autorités sanitaires. En janvier 2019, l'Agence nationale de sécurité du médicament (ANSM) a publié sur son site internet une note dont est extrait l'extrait suivant : " Le CBD peut présenter un intérêt pour le traitement de certaines formes sévères d'épilepsie, mais il a des effets psychoactifs, peut être potentiellement toxique pour le foie et est susceptible d'augmenter la concentration de certains médicaments, notamment les antiépileptiques, dans l'organisme, avec un risque d'augmentation de leur toxicité ".

Ce commentaire a été écrit dans un contexte d'intérêt mondial pour le cannabidiol en tant que traitement complémentaire pour les patients épileptiques qui ne sont pas aidés par les médicaments conventionnels.

Que penser alors des dangers de la CDB identifiés par l'ANSM ? Est-il en contradiction avec l'avis de l'OMS ?

 

fumer du cbd

Psychoactivité

Le cannabidiol n'est pas une drogue psychoactive. Contrairement à son cousin le THC, qui affecte le système nerveux central et modifie la perception, il n'a aucun effet psychoactif. La consommation de CBD, sous quelque forme que ce soit, ne vous fera pas planer et ne changera pas votre humeur. Au pire, l'utilisateur peut ressentir une somnolence.

Cependant, le CBD peut être transformé en THC et produire des effets psychoactifs. C'est ce que montre une étude de 2016 publiée dans la revue Cannabis and Cannabinoid Research : lorsque le CBD est ingéré, l'acidité du suc gastrique dans l'estomac peut contribuer à cette conversion.

Cependant, cet effet n'est pas très prononcé et se manifeste principalement sous forme de somnolence, il est donc difficile de parler de "nocivité de la CBD par voie orale". De plus, ce risque est éliminé lorsque le cannabidiol est pris par voie sublinguale et ne passe pas par le système digestif, notamment lorsqu'il est pris sous forme d'huile.

 

Toxicité

L'OMS a déclaré que le CBD en tant que tel n'est pas dangereux. Cependant, une note de l'ANSM suggère qu'il peut avoir des effets indésirables dans certains cas très spécifiques.

Une étude publiée dans la revue Molecules en avril 2019 montre qu'une dose élevée de CBD peut avoir des effets indésirables sur le foie des souris.....

Alors que la dose quotidienne maximale recommandée pour les humains est de 20 mg par kilogramme et par jour, les rongeurs testés ont reçu des doses quotidiennes allant jusqu'à 615 mg par kilogramme et par jour !

S'il existe un risque en cas de surdosage, il est important de souligner que ce risque n'existe pas chez l'homme dans le cadre d'une prise adéquate de CBD. En tout cas, aucune étude clinique (chez l'homme) n'a confirmé ou infirmé les résultats de cette étude.

En outre, le cannabidiol peut interagir avec certains médicaments et contrecarrer les effets thérapeutiques souhaités sans provoquer d'effets toxiques. Vous devez donc consulter votre médecin avant d'essayer le cannabidiol.

Quant au risque que présente le CBD pour les poumons, il n'existe que lorsqu'il est inhalé sous forme de fleur (c'est-à-dire dans un "joint"). En fait, le risque réside dans le fait de fumer lui-même, et non dans la substance en soi.

 

Dépendance

La question des méfaits du CBD tourne parfois autour du concept de dépendance. Dans ce cas, la relation entre le CBD et le THC joue en sa défaveur : on pense que s'il y a un risque avec le second, il doit aussi y avoir un risque avec le premier.

Le cannabidiol n'est pas une substance psychotrope et n'affecte pas le système nerveux. Il interagit avec certains récepteurs du corps et libère de la sérotonine (la fameuse "hormone du bonheur"), ce qui produit un effet très différent de l'euphorie ressentie lors de la consommation de THC.

Comme il n'y a pas de sensation de "high" et que l'abus de la substance tend à réduire ses effets (les récepteurs deviennent "saturés" et bloquent les messages), l'utilisateur ne ressent pas le besoin d'augmenter la dose.

 

Effets secondaires

Il n'y a pas de réel danger à prendre du CBD, mais il est important de se renseigner sur les effets secondaires de la prise de cannabidiol. Dans un examen de plusieurs études sur l'utilisation du CBD pour l'épilepsie et les troubles psychiatriques, les participants ont parfois fait état de nausées, de somnolence, d'irritabilité et de changements d'appétit (ces effets secondaires ont été inclus dans le rapport de l'OMS susmentionné).

En bref, les effets secondaires de l'utilisation du CBD sont rares, et lorsqu'ils se produisent.

Il est important de noter qu'il n'y a aucun danger associé au CBD. Si certaines études le suggèrent, elles portent sur des doses quotidiennes tellement importantes que les risques réels associés à une consommation normale sont sans intérêt. En revanche, il a été démontré que le cannabidiol n'a pas d'effets toxiques ou secondaires, qu'il n'est pas "biogénique" et qu'il ne crée pas de dépendance.

precaution cbd

Précautions particulières et mises en garde

Grossesse et allaitement : Il peut être dangereux de prendre du CBD si vous êtes enceinte ou si vous allaitez. Les produits à base de CBD peuvent être contaminés par d'autres ingrédients qui peuvent être dangereux pour le fœtus ou le nourrisson. Restez du côté sûr et évitez d'en consommer.

Enfants : Il est possible que la prise par voie orale d'un produit CBD spécifique délivré sur ordonnance (Epidiolex) soit sans danger pour les enfants, à des doses allant jusqu'à 25 mg/kg par jour. Ce produit est approuvé pour une utilisation chez les enfants âgés d'au moins un an et souffrant de certaines maladies. On ne sait pas si d'autres produits à base de CBD sont sans danger pour les enfants.

Maladie du foie : Les personnes atteintes d'une maladie du foie peuvent avoir besoin d'utiliser des doses plus faibles de CBD.

Maladie de Parkinson : Certaines recherches préliminaires suggèrent que la prise de fortes doses de CBD pourrait aggraver les mouvements musculaires et les tremblements chez certaines personnes atteintes de la maladie de Parkinson.

 

Conclusion : le CBD est-il vraiment bénéfique ou dangereux pour votre santé ?

Le CBD en France est un cannabinoïde plutôt bénéfique que dangereux. Il est utilisé partout dans le monde, que ce soit par des enfants pour traiter de graves crise d’épilepsie, jusqu’à des personnes âgée atteintes de maladie dégénérative.

Il peut aider pour des problèmes physiques comme psychologiques, peu importe le degré de gravité de votre situation.

L’important est de savoir comment bien l’utiliser et bien le consommer, afin d’en tirer les meilleurs bénéfices.

 

En conclusion, il vaut mieux le tester, ainsi, vous pourrez savoir si le CBD a réellement des avantages pour votre santé.


Laissez un commentaire